Saint-Verius Academy
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour oublier le temps qui passe (NIKI)

avatar
Élève

Masculin Date d'inscription : 05/08/2016
Messages : 66

MessageSujet: Pour oublier le temps qui passe (NIKI)   Sam 24 Juin 2017 - 19:58

Une respiration. Un soupir. Des gouttes perlaient sur son visage. La chaleur de l’extérieur l’exténuait plus que d’habitude. Il lui était difficile de correctement respirer et de bouger par ce temps. D’une main, Helden releva sa longue frange blonde de son front. Cela faisait plusieurs jours qu’il n’était pas sorti de sa chambre, où alors, c’était pour aller chercher quelque chose à proximité. Il ne pouvait que très peu se mouvoir sans être sûr d’avoir une crise ou s’effondrer par terre. Cependant, la nuit, il parvenait à faire une autre activité que de rester sur son lit.

Le soleil se couchait gentiment derrière les arbres quand il se décida à se lever. Vêtu de sa chemise blanche et de son pantalon noir habituel, il s’observa un instant dans un miroir. Ça devrait aller mise à part qu’il avait un regard de zombi… Il soupira. Bien sûr, il avait des cours, mais la plupart d’entre eux étaient supprimées, enfin non, c’est lui qui les ratait. La plupart de ses professeurs avaient abandonné de lui faire rattraper ses cours et ils laissaient passer. Mais, il y en avait UN que ne lâchait jamais l’affaire : Nikola T. Magnus. Il lui obligeait de venir rattraper ses cours de langue. Au bien sûr, il se doutait bien que ce n’était pas une partie de plaisir pour les deux côtés… Mais il n’y pouvait rien. Il préférait ne pas vomir en classe ou de se tordre de douleur devant les autres. Il préférait garder sa notoriété de « méchant » que d’être comparé à un homme faible et détraqué.

Helden jeta un coup d’œil dans le couloir : personne en vue. C’était le moment de sortir. Il préféré ne croiser personne, s’était préférable. Et il détestait le contact humain, alors s’il pouvait se l’éviter cela l’arrangerait. Solitaire, il préféré dire le moins de mots possible dans une phrase pour éviter de perdre du temps.

Helden eut quelques frissons en cours de route ; des effets secondaires de ces derniers jours passés. Il ne dormait quasiment plus, il ne pouvait tout simplement pas. Finalement, il parvenu devant la porte de classe. Il soupira, baissa le regard vers le sol. La main posée sur la poignée, il ne daigna pourtant pas l’ouvrir. Il hésitait, il ne savait pas franchement pourquoi il était là dans un état pareil. Il préférait que personne ne le voit ainsi. Finalement, il laissa glisser sa main le long de son corps, abandonnant l’idée d’ouvrir la porte. Il recula de quelques pas et finalement s’appuya contre le mur, tête en arrière.

Ses propres réactions et incertitude l’insupportaient. Il pourrait repartir, les mains toutes aussi vide qu’actuellement, et retourner dans sa chambre. Son professeur n’en sera rien. Tout ce qu’il fera s’est le sermonner et le convoquer à encore plus d’heures de rattrapage. Mais au fond qu’est-ce que cela allait changer ? Rien. Tout serait comme actuellement. Tout se passerait comme d’habitude, rein ne changerait. Chaque journée et là même à quelque chose prêt et rien ne vient la rythmer. Au final, il n’y avait plus rien dans sa vie.

_________________
Helden theme song:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur de Langues

Date d'inscription : 02/08/2016
Messages : 115

MessageSujet: Re: Pour oublier le temps qui passe (NIKI)   Dim 25 Juin 2017 - 20:11

Peut-on être plus heureux de vivre dans un ancien monastère que lorsque le soleil nous affuble d’une écrasante chaleur ? L’avantage des vieilles pierres est de garder la fraîcheur dans les plus forts moments de l’été. Et actuellement, il y en a bien besoin.

Malgré cela, la chaleur s’incruste tout de même par toutes les fenêtres et portes ouvertes, instaurant une atmosphère étouffante dans les couloirs, si bien que j’éprouve peu l’envie de sortir de ma chambre, me sentant irrémédiablement mal dès que la chaleur m’assaille.

Cependant, ceci ne m’empêche pas de donner mes cours, même si je me permets d’éliminer le plus possible de lumière dans ma salle de classe pour éviter trop de chaleur. Alors, si je donne des cours, j’attends de mes élèves qu’ils y assistent !

Instaurant la crainte de représailles, aussi bien au niveau des notes, du temps que physique, je suis parvenu à obtenir de tous mes élèves qu’ils viennent suivre mes cours. L’attention n’y est pas toujours mais au moins, j’ai la présence. Tous ? Non ! Un irréductible résiste encore et toujours aux menaces : Helden Feadras, l’insupportable phénix.

Alors à force de menacer, j’ai fini par passer aux actes. Hop ! Des heures de colle ! Non que ça me plaise de faire rattraper les cours aux élèves absentéistes. Je dois avouer que je préféreras passer ma soirée avec un autre élève, dans ma chambre. Ou avec mon kitsune favori. Mais non ! Au lieu de ça je me retrouve avec ce phénix !

En avance, je prépare la salle de classe pour mon élève unique. Les rideaux sont tirés, évitant ainsi le soleil couchant qui dardait encore ses rayons à travers les fenêtres et ainsi de chauffer l’air. Sur mon bureau, quelques cahiers, des cours qu’il faut faire rattraper à l’élève absentéiste, mais également une cruche et deux verres, pour de l’eau pas très fraîche, malheureusement.

Mais voilà. L’élève n’arrive pas. Non mais de qui se fiche-t-il ?! Je vais aller le chercher dans sa chambre et l’emmener à son rattrapage par la peau du cou ! Fulminant, je sors de la salle de classe, ouvrant la porte avec une certaine violence.

Un pas dehors. Je m’arrête. Mais dit donc ? Il est donc venu, le Helden ? Je le vois contre le mur, juste à côté de la porte. Il n’a pas l’air bien et je ne peux que le comprendre, compte tenu de cette chaleur.

« Monsieur Feadras, vous voici. Venez, entrez, il fait bien meilleur dans la salle de classe. »

Peut-être je suis un peu sec quand je lui parle. Cependant, n’est-ce pas normal ? Après tout, ça fait des jours et des jours que je ne l’ai pas vu.

J’entre à nouveau dans ma classe, laissant la porte ouverte pour inviter mon élève. Je prend l’un des verre que j’avais préparé et y verse un peu d’eau puis le pose sur la table juste devant mon bureau, où j’espère que le phénix s’installe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élève

Masculin Date d'inscription : 05/08/2016
Messages : 66

MessageSujet: Re: Pour oublier le temps qui passe (NIKI)   Sam 8 Juil 2017 - 15:24

Le couloir est silencieux. La pierre un peu plus fraîche lui permet de se revitaliser un peu. Il ferme les yeux, il fulmine. Il joue le rôle du méchant et ce n’est pas plus mal. Au moins personne n’est proche de lui pour le connaître réellement.

Personne ne connaît son passé et c’est pour le mieux. Les seules personnes qui le connaissaient un peu plus n’étaient autres que ceux qui l’avaient accueilli. Et encore… Ils ne connaissaient que très peu de chose. Quand il était arrivé ici, il n’était qu’un gamin, trempé jusqu’aux os et en sang, avec un katana dix fois trop grand pour lui. Pendants ses premières semaines, il n’avait dit aucun mot, restant cloitré derrière un mur de silence. Puis, il s’était mis à parler ; oh que le minimum vital bien sûr. En règle générale, sa langue principale restait le chinois, mais de temps en temps, il lâchait des mots ou des courtes phrases dans d’autre langue. Les mêmes personnes qui l’avaient accueilli savaient aussi que son statut de phénix le privait d’une vie tranquille ; sans aucune raison, il pouvait avoir des crises. Parfois, lorsqu’il s’énervait, sa toison dorée devenait charbon. Peu à peu, des nouveaux arrivants rentrèrent dans l’Academy. Helden refusait de les côtoyer. Avec le temps, il se referma de plus en plus sur lui-même, probablement pour se protéger des autres, pour qu’ils ne découvrent pas ses faiblesses et la vérité sur son histoire.

Soudainement, la porte s’ouvrit ; Helden sursauta légèrement en sortant de ses rêveries. Cette voix sèche est déterminée… Il n’y avait bien qu’une personne ici qui possédait un caractère comme celui-ci. Il y avait un côté énervé dans cette voie, mais aussi un côté quelque peu « soulagé ». Contenu des circonstances, il avait peut-être bien fait de venir à ce rattrapage. Son professeur pénétra dans la salle de classe.

Helden ne bougea pas pendant un instant puis, il apparut à l’encadrement de la porte. Il portait à la main son katana rangé dans son fourreau. Il ne pouvait se déplacer sans. C’était comme une partie de son âme et il ne pouvait s’en séparer. Lentement, il s’avança lorsqu’il vit monsieur Magnus déposer un verre sur une table. La salle était obscure, mais étrangement, elle était loin d’être lugubre. Il y avait quelque chose de légèrement chaleureux derrière. Helden arriva à la hauteur de son professeur. Il observa lentement la salle. Il n’y avait personne mis à part le vampire. Au moins, c’était déjà ça. Il ressentait une certaine quiétude à ce moment-là, restant planté debout à détailler chaque endroit de la pièce.

_________________
Helden theme song:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur de Langues

Date d'inscription : 02/08/2016
Messages : 115

MessageSujet: Re: Pour oublier le temps qui passe (NIKI)   Mar 18 Juil 2017 - 21:27

Je m’énerve en ne voyant pas mon élève venir à ses heures de colles. Il n’a pas idée de me faire attendre ainsi ! Je ne connais pas son son passé et ça m’est égal. Nous qui sommes à l’académie Saint-Verius, nous avons quasiment tous eux des problèmes plus ou moins grave dans notre passé. Certains paient encore le prix de ces problèmes quand tous avons des soucis quant à nos capacités, à ce que nous sommes.

Du coup, il n’a aucune excuse pour ne pas se présenter à mes cours. Je n’en accepterais absolument aucune ! Et c’est pour ça que je vais le chercher. Mais alors, je le vois devant la salle et le fais entrer, passablement énervé, même si je me tempère.

Mais il ne semble pas vouloir entrer. Dans l’encadrement de la porte, son arme à la main dont je ne me formalise d’habitude pas, je dois avouer que je me sens un peu menacé par sa présence, ainsi.

« Asseyez-vous, monsieur Feadras. »

De la main, je lui indique la table devant mon bureau alors qu’il détaille la pièce. C’est comme s’il n’avait jamais vu ma salle de classe ! C’est peut-être bien le cas, je l’ai vu tellement peu en cours, si ce n’est jamais.

« Nous avons beaucoup à rattraper, monsieur Feadras. Vous devriez vous installer, que nous puissions commencer tôt et ainsi finir vite. »

Depuis mon bureau, je récupère une petite liasse de feuille et la met sur la table de mon élève. Ce ne sont pas des cours, mais des exercices. Ceux qu’il a manqué. Pas question de lui mâcher le travail. Il prendra mes cours comme les autres élèves. Et fera ses exercices sous ma surveillance.

« Peu importe pourquoi vous étiez absent, les cours que je vous dispense sont importants. Mais je suis tout de même curieux, pourquoi ne veniez-vous pas ? Ce n’est pas comme s’il y avait beaucoup d’autres choses à faire ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pour oublier le temps qui passe (NIKI)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour oublier le temps qui passe (NIKI)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» "Petit" questionnaire pour passer le temps :P
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» Quoi de mieux que de boire pour oublier (pv Raphael)
» Mission pour passer le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Verius Academy :: Saint-Verius Monastery :: Salles de Cours-
Sauter vers: