Saint-Verius Academy
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le ténébreux et lumineux Helden Feadras

avatar
Élève

Sexe : Masculin
Date d'inscription : 05/08/2016
Messages : 148


MessageSujet: Le ténébreux et lumineux Helden Feadras   Ven 5 Aoû 2016 - 19:24

Identité

Nom : Feadras
Prénom : Helden
Sexe : Masculin
Âge : 515 ans
Origine : Chine
Orientation Sexuelle : Peut importe
Élève ou personnel : Élève depuis le début de l’établissement
Race : Phoenix

Particularités et pouvoirs

Helden a hérité en majeur parti du sang de sa mère, celui du mythique phœnix. Comme dans la légende, les larmes de celui-ci peuvent guérir n'importe quelque blessure ou maladie. Cependant, utiliser trop fortement ce pouvoir de guérison affaibli considérablement le phœnix qui doit se reposer après ça, parfois pendant plusieurs semaines au soleil. De ce fait, il recharge le feu qui brûle en lui. Helden, comme tout phœnix, est doté de l'immortalité jusqu'à un certain point. Lorsque celui-ci estime qu'il a vu tout de la vie, il abandonne sa conscience en construisant un ni où il brûlera pour ne rester plus rien de lui jusqu'à ce qu'un nouveau phœnix renaisse de ses cendres avec une toute nouvelle conscience et apparence. Dans le sang de Helden coule la force vitale du phœnix ; le feu du soleil. Ce feu en lui est mélangé à son sang. Pourtant, il est très rare qu'il puisse utiliser ce feu pour combattre, à la manière des dragons pour une seule raison ; il s'épuiserait presque à en mourir.

Ces pouvoirs mystiques sont convoités par de nombreuses personnes y compris certaines malhonnêtes. Dans le cours de l’histoire, nombreux ont essayé de dérober son pouvoir. Parfois capturé, on faisait pleurer le phœnix pour récolter ses larmes. Dans d’autres circonstances, on lui coupait les plumes de sa queux, car il était dit que celles-ci contenaient tout le pouvoir de la bête fantastique.
Helden peut aussi possédait ses attributs de phœnix, comme ses plumes, ses ailes et sa queux ou peut arborer sa forme animale.

Helden n’est pas toujours présent au cours ou même en dehors et ce même parfois pendant plusieurs jours. On ne sait pas ce qu’il fait ni même ce qu’il se passe. En réalité, celui-ci souffre de ses propres pouvoirs jusqu’à être torturé par ceux-ci. Le feu brûlant trop ardemment dans son corps lui provoque d’atroce douleur voir même de ne plus pouvoir respirer pendant un certain temps. Il arrive même parfois que son corps redevienne celui d’un enfant pendant quelque temps pour redevenir celui d’un adulte après un certain temps.

Physique et Caractère

Helden se caractérise par un mot. La perfection des hommes, la beauté inchangeable. D’apparence humaine, on ne lui donnerait pas plus de vingt-cinq ans. Une peau fragile et fraîche comme la neige rendent cet homme encore plus majestueux qu’il ne l’est déjà. Il possède des cheveux blond platine coupés au-dessus de ses épaules. Une frange, surement coupé depuis longtemps, recouvre le front de celui-ci. Ceux-ci caractérisent à merveille sa beauté. Au soleil, ses cheveux blonds deviennent presque dorés, comme animé par une magie inexistante. Cependant, il n'est pas rare que ces cheveux prennent une teinte ébène aux reflets bleutés, parfois sans aucune raison. On dit que quand ses cheveux prennent cette teinte, que quelqu'un va mourir... Il possède un visage aux traits fins, entre ceux d’une femme et d’un homme. Mais le plus beau chez cet homme est bien ces yeux bleus. Un bleu si intense, si brillant que peu de personnes en possèdent. Ce bleu rappelle à merveille le ciel par beau temps. Il n’est pas d’une petite taille, mais plus grande que la moyenne. Cette impression de grandeur est amplifiée par ses longues jambes fines. On ignore son véritable poids. Certaines personnes disent qu'il pèserait le poids d'une plume. Il n’est pas rare que les personnes le confondent à un sorcier plutôt qu’à un phœnix, si rare et précieux. Ses doigts fins et délicats rappelant à merveille les serfs de l’oiseau mythique lorsque celui-ci est représenté dans les livres. Helden porte très souvent une chemise blanche en v ainsi qu’un pantalon noir. Il n’est pas rare de le voir se balader pieds nus, principalement dans les forêts. Sur sa nuque, cachée par ses cheveux, est gravé un symbole pourpre que seul le phœnix possède. Dans ce symbole, il est représenté le soleil ainsi que le phœnix sous sa forme animal entouré dans un unique cercle. Lors de grand effort, il n’est pas rare que cette inscription s’étende sur son corps tout entier, brillant d’un éclat intense.

Helden est quelqu’un de plutôt renfermer. Un sourire de sa part ? Aucune chance que vous ayez ce sourire. Il a perdu sa joie de vivre d'antan. La haine a détruit son sourire et son visage à présent, n’est que très rarement soumis au rire et au pleur. Son expression faciale reste la plupart du temps impassible. La seule expression que l'on pourrait espérait de sa part est la colère, ou l'énervement. Quand sa colère monte de plus en plus, il a un léger tic ; il pose les bouts de ses doigts sur sa tempe, exaspéré de la situation. Le temps qu’il a passé seul l’a rendu sombre et très peu approchable ainsi qu’abordable. C’est un loup solitaire qui n’a plus confiance en personne. Plus jamais il n’a fait confiance à qui que ce soit depuis un jour de pluie. Au premier abord, il ne semble avoir peur de rien, est d’être sans cœur. Il n'apporte que très peu d'importance à ses cours en fait, à rien, vraiment. Tous lui semblent fade, même la nourriture ne lui renvoie plus aucun goût. Malgré sa froideur, il est une personne très calme, temps que l'on ne l'embête pas. Si on veut rester sans séquelle, mieux ne vaut pas venir lui parler et de le lancer dans ses pensées. Plusieurs ont déjà reçu un poing de sa part, voire plus. Il a, de ce fait, une très mauvaise réputation au sein de l’académie que ce soit chez les professeurs que chez les élèves. C'est quelqu'un en fait de rêveur et qui s'épargnera le moins possible de conversation. À ce qu'on sache, toutes les personnes qui ont essayé de se reprocher de lui se sont reçu un véritable râteau. Son pouvoir de guérison n’a plus été utilisé depuis très longtemps. Il n’aime pas les choses futiles et sans importance. Malgré ça, il est une personne très intelligente. Il trouve très souvent rapidement une réponse à ses questions, qui sont d’ailleurs très rares. D'après tout le monde, jamais vraiment quelqu'un a su se rapprocher de lui. On se demande même parfois pourquoi il a été accepté et qu'il ne se fait pas renvoyer...

Histoire


Le Fenghuang. Oiseau chinois apportant la vie, autrement dit, le phœnix dans les autres cultures. Dans les légendes, il existe plusieurs phœnix dans chaque pays du monde, veillant sur celui-ci. On ne connait pas le véritable nombre à ce jour. Il apporterait le soleil et la force avec lui, aidant les habitants sur son passage. Il est représenté sous la forme d’un oiseau majestueux, aillant une traine semblable au paon. Ses ailes son si grandes que l’on raconte qu’il pouvait entourer le soleil à l'aide de celles-ci. On raconte aussi que son plumage et semblable au soleil, d’un doré si intense que celui qui verrait un jour le phœnix serait ébloui par celui-ci. En réalité, cet animal fantastique apportant les bonnes récoltes avec lui, peut se camoufler dans la foule humaine en prenant l’apparence d’un humain. Il peut aussi avoir forme humaine avec aussi ses attributs d’oiseau et ainsi que prendre sa forme animale. On dit aussi que son chant et le plus beau du monde.

Maintenant que vous savez ce qu’est réellement le phœnix, je vous propose d’écouter l’histoire de cet oiseau, qui ne pourra jamais s’éteindre.

Notre histoire début vers les années 1500 en Chine. Un phœnix se nommait Siandras. Sous forme humaine, il abordait l'apparence d'une femme. Elle était proche du peuple humain, si proche qu’elle n’arborait que très rarement sa forme animale. Beaucoup la convoitaient, mais jamais personne ne sut lui faire chavirer le cœur jusqu’à un jour. Un jour, un homme se présenta au village où elle vivait. Il se nommait Kelam. En apparence, celui-ci était un humain comme les autres, aux cheveux aussi foncés que le ciel de nuit. Rapidement, ils se lièrent d’une profonde amitié. Kelam dévoila finalement sa véritable identité, celle d’un démon mineur. Siandras ne le repoussa pas bien au contraire et dévoila-t-elle aussi sa véritable identité. Ils voulurent conclure leur amour en donnant la vie à un enfant.

Cependant, Siandras savait parfaitement qu'en faisant cela, elle abandonnerait sa vie de phœnix et la transmettrait à leur enfant. Elle prendrait une vie humaine et vieillirait bien plus vite que la normale, consumer par le désire ardant du soleil. Ils réfléchissaient longtemps sur ce sujet. Finalement, en quelque mois à peine, ils donnèrent naissance à un petit garçon, au début, pas plus grand qu’une main adulte. Ils le nommèrent Helden. Cependant, la croissance au début mineur de Helden fut rapidement réduite. Il grandissait a vue d’œil et les humains du village commençait de regarder l’enfant de travers. Cependant, les deux parents souhaitèrent rester dans ce petit village de chine. Au bout de deux ans, l’enfant avait déjà la carrure d’un petit garçon de six ans. Il parlait déjà parfaitement, et pensait déjà presque comme un adulte. Il n’était pas très bien intégré au village, mais il se sentait heureux comme jamais et ne voyait pas ce qu’on disait de méchant sur lui. Un jour, Helden avait réussi à se faire accepter dans un groupe de jeune de son âge pour jouer. Alors qu’ils jouaient, Helden trébucha et s’écorcha le genou. Pour la première fois, il eut mal. Et comme tout enfant, il pleura à chaudes larmes. Ses larmes étaient couleur d’or, brillant comme le soleil. En voyant cela, les enfants crièrent et les adultes rappliquèrent. On le traita de monstre et de sorcier. Ils voulurent abattre ce fruit venu des démons. On prit les fourches et les armes et encercla l’enfant pleurant, ne comprenant pas pourquoi tout d’un coup on voulait le tuer. Les larmes lui brouillaient la vision et alors que les lames allaient s’abattre sur lui, sa mère s’interposa. Les yeux de l’enfant s’écarquillèrent et il sembla devenir pâle. Sa respiration s’arrêta net. Le sang de sa mère s’écoulait à flot sur le sol, devant lui. Son corps tomba lourdement sur le sol. Les villageois continuèrent d’attaquer sa mère, la traitant de femme de Satan. Helden eut alors une vision. Des images défilèrent dans son esprit, lui expliquant tout ce qu’on lui avait caché jusqu’à lors. Il apprit ce qui coulait réellement dans ses veines, et il entendit les dernières paroles de sa mère. « Pars avec ton père, le plus loin possible. Beaucoup de gens chercherons à te faire du mal. Va et grandit, j’étais destiné à mourir… ». Helden s’exécuta à contrecœur. Il utilisa ses pouvoirs enfouis depuis sa naissance, s’envolant dans les airs.

Le phœnix gardait un souvenir amer de ce jour. Même si sa mère était destinée à mourir… La façon d’ont elle était décédée le dégoûtait… Depuis ce jour, il vivait avec son père dans le monde entier. Ils ne restaient que très peu de temps au même endroit, de peur que cela se reproduise. Kelam chérissait son seul et unique fis plus que tout au monde. Ils l’avaient conçu en sachant que Siandras mourait. Ils s’étaient préparés à ça. Mais la vie qu’ils avaient vécue en famille resterait à jamais gravé dans sa mémoire. Année 1600. Helden avait atteint l’âge d’un enfant de dix ans. Sa croissance fut plus longue à partir de ce point. Il maîtrisait cependant presque la totalité de son pouvoir. Son père et lui étaient arrivé en Europe. Ils s’installèrent un petit moment dans une ville de France. Là, Helden se lia d’amitié avec un commerçant, chose qu’il n’avait plus eu depuis longtemps. Le commerçant vendait sa laine de mouton au marché local. Un jour, un de ses moutons attrapa une grave maladie. Helden lui demanda si le marchand lui faisait confiance et qu’il ne prendrait pas peur s’il utiliser un moyen pour le guérir. L’homme lui répondit qu’il lui faisait confiance, mais qu’il ne voyait pas comment il pourrait guérir les maladies et que seul dieu pouvait réaliser ce miracle. Helden s’exécuta alors. Il se positionna au-dessus du mouton contaminé et se mit à pleurer ses larmes d’or. L’homme resta bouche baie, puis se toucha la barbe en voyant un tel prodige. En premier lieu, il se demanda si c’était dieu en personne qui lui envoyait ce garçon. Il en concluait que, en effet, c’était dieu qui le lui avait envoyé en cadeau. Alors, il se demanda comment bénéficier de ce cadeau. Au début, il ne voulut que le garder pour lui jusqu’au jour ou Helden lui annonça qu’il partirait dans trois jours. L’homme, aussitôt, empoigna le garçon et le ligota. Il attendit que la nuit tombe pour ensuite se diriger vers le gouverneur local. Il lui offrirait surement beaucoup de pièce pour un objet si précieux. Il se présenta devant le gouverneur, Helden ligoté et bâillonner, pleurant de toutes ses larmes. Celles-ci, d’une couleur d’or intéressa vivement le riche. Il demanda à ce que le pouvoir du garçon soit testé sur sa femme malade. On récolta de force les larmes du garçon et l’on testa l’efficacité. En effet, sa femme fut tout de suite mieux. Le marchant tira un bon prix du garçon et celui-ci fut mis en cage. On le tortura pour récolter ses larmes en grande quantité.

Son père, lui, s'inquiétait grandement pour son fils. Il se rendit alors chez ce marchant d'on Helden n'arrêtait pas de lui parler. Là, il découvrit celui-ci, une large bourse à la main. Aussitôt, le démon demanda à l'homme s'il savait où était Helden. Le marchand lui répondit d'un haussement d'épaules. Cependant, le démon n'était pas dupe. Il le menaça de le tuer s'il ne dévoilait pas où il se trouvait. Finalement, il annonça qu'il se trouvait entre les mains d'un homme. Kelam hésita à tuer le marchant. Mais il l'épargna se préoccupent plus de son fils. Finalement, en usant de ses ailes, il retrouva son fils dans la demeure du riche propriétaire. Les pleurs de son fils, semblable à une lamentation d’un oiseau, le fils soudainement s'énerver. Comment ses humains avaient-ils osé ? Comment ?! Kelam intervenu alors en prenant sa forme démoniaque qu’il avait abandonnée depuis longtemps. Il brisa la fenêtre menant à la cage ou était enfermé son enfant. Il tua les hommes qui se trouvaient autour de son fils et commença à ouvrir les barreaux à l’aide de sa force surhumaine. Cependant, les cris des hommes avaient alerté la garde. Celle-ci arriva, armé de fusil. On entendu plusieurs coups de feu. Mais le démon ne bougeait pas d’un poil, ouvrant les barreaux pour son fils. Cependant, Helden vit parfaitement le sang coulait du corps de son père. Pris de panique, il insista pour que celui-ci arrête de se sacrifier pour le sortir d’ici. Kelam lui répondit sèchement et lui ordonna de partir. Le phœnix n’avait jamais vu son père dans cet état. Il le protégea des balles tirées, pendant qu’il prit son envol. Les dernières images qu’il eut, furent celles de son père descendu par des balles d’argent, son sang recouvrant le sol des humains.


Vingt ans s’écoulèrent après ce drame… Le seul souvenir qu'il eut de son père était une épée qu'il avait laissée dans l'habitant en allant sauver son fils. Helden ne fit plus jamais confiance à la race humaine, plus à aucune autre par ailleurs. Il verrouilla son cœur, noirci par la tragédie. La haine l’avait emplie… Si bien que le sang de son père refît très souvent surface. Il devint un être des ténèbres. On racontait que là où il passait, la famine s’installait, car les récoltes se fanaient toutes. Il avait à présent l’aspect d’un garçon de treize ans à peine. Ce fut lors d’une tempête qu’il retourna dans la ville où l’on avait sauvagement tué son père. Il se rendit chez le noble et quand il vit, au-dessus de la chaise du noble, le trophée de son père, sa colère s’amplifia comme jamais. Ce fut une véritable boucherie. Il tua dans une rage que personne n’avait jamais vu. Sa colère passée, il fut recouvert de la tête au pied du sang de ses maudit humains. Tout le château y était passé… Il n’y eut aucun survivant. L’épée de son père qu'il avait utilisé pour les tuer ne le quitta plus jamais après ça.


Pendant 199 ans, Helden erra dans le monde entier. Quel que soit l’humain qu’il croisait, celui-ci finissait mort, transpercé par sa lame. Plus aucune personne qui croisait son regard ne pouvait espérer survivre… On racontait qu'il était devenu un maître dans l'art de l'épée et que personne ne parvenait à le vaincre. Le phœnix parcouru le monde entier, sans vraiment avoir une destination particulière. L’envie de vivre n’était plus au rendez-vous, mais il avait l’impression qu’il devait vivre pour honorer son père et sa mère et pour détruire cette race humaine… Il eut toujours du sang sur les mains, mais peu importe. Ce sang ne pourrait jamais remplacer ses parents. Au fond, il savait que son cœur criait à l’aide, mais personne ne lui répondait… Jusqu’au jour où il découvrit un monastère qui venait juste d’être reconstruit.

C’était l’année 1819. Cette année marqua un nouveau départ pour Helden qui avait atteint l'âge d'un garçon de seize ans visuellement. Malgré qu’il arrivât couvert de sang d’humain, on l’accueillit. Pour la première fois depuis longtemps, son cœur, au fond de lui, remercia cette gentillesse. De nos jours, Helden a atteint sa taille adulte. À présent, son physique ne changerait plus, mais son cœur lui, pourrait s’ouvrir plus.

Derrière l'écran
Pseudonyme : Akiyona
Âge : 17ans
Comment vous avez trouvé le forum : sur Terrae, un autre site RP <3
Un petit mot : J’ai hâte de vivre les aventures de Saint-Verius Academy ! ^^
Personnage de l'avatar : Hauru du « château ambulant » (ou Howl « howl's moving castle »)


Dernière édition par Helden Feadras le Mar 9 Aoû 2016 - 13:19, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur de Langues

Date d'inscription : 02/08/2016
Messages : 210


MessageSujet: Re: Le ténébreux et lumineux Helden Feadras   Dim 7 Aoû 2016 - 14:33

Hello~

Je suis désolé, mais il y a plusieurs choses qui m'empêche de te valider et qu'il va falloir que tu corriges.

Tout d'abord, tu indiques qu'il n'y a qu'un seul phénix. Seulement, il ne peut pas y en avoir qu'un seul, cela fermerait la porte à tout nouveau membre qui voudrait être de la même race.

Dans la description du pouvoir, tu décris beaucoup trop le pouvoir du phénix en général que celui de Helden en particulier. Tout ce que je lui vois comme pouvoir c'est celui de soigner de part ses larmes (en plus de pouvoir avoir sa forme animale et d'une relative immortalité) mais tu indiques également que son pouvoir lui a permis de tuer. Je ne vois pas trop le rapport...

Si tu pouvais développer un peu le caractère de ton personnage, ce serait un plus, car on le cerne difficilement moralement.

Enfin, niveau histoire, on ne voit pas trop comment le père d'Helden a pu entendre les pleurs de son fils, ça nous semble très peu cohérent. Et encore, on ne voit pas trop comment il a les pouvoirs de tuer tout le monde aussi facilement.

Et si tu pouvais en profiter pour encore une fois relire ta fiche en quête des fautes que tu n'as pas décelées, ça serait bénéfique. Mais sache qu'on ne te pénalisera pas pour tes fautes, qu'on ne retardera pas ta validation à cause de celles-ci.

Donc voilà c'est tout. Si tu as des questions, des remarques, on est là pour les écouter.

Lorsque tu auras tout modifié, n'hésite pas à reposter sur le sujet pour annoncer la fin de ta fiche.

Présentation lue et commentaires fait par Oz et Nikola.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://otomemonogatari.wordpress.com
avatar
Professeur de Langues

Date d'inscription : 02/08/2016
Messages : 210


MessageSujet: Re: Le ténébreux et lumineux Helden Feadras   Mar 9 Aoû 2016 - 13:10

Sorry, d'autres problèmes m'empêchent toujours de te valider.

Pour le pouvoir, c'est bon maintenant, plus de problème.

Ce qui me pose problème c'est "il existe un phœnix dans chaque pays". Comme précédemment, ça ferme une porte à de futurs joueurs. Tu exclus ainsi que quelqu'un puisse avoir un personne qui soit un phénix chinois.

"Le phœnix vivant du moment" sous-entend, comme précédemment, qu'il n'existe qu'un seul phénix.

Allez courage, on y est presque ! ♥

Relecture faite par Oz et Nikola.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://otomemonogatari.wordpress.com
avatar
Professeur de Langues

Date d'inscription : 02/08/2016
Messages : 210


MessageSujet: Re: Le ténébreux et lumineux Helden Feadras   Mar 9 Aoû 2016 - 13:38

Je t'avais dit qu'on y était presque !

Tout est bon ! Sur ce, je peux te valider.

Je te souhaite la bienvenue chez les...

Loups
Le test a dévoilé que tu as une affinité avec la Glace.

Quelques petits liens pour toi :

WWW - Liste des avatars (N'oublie pas de recenser le tiens !)
WWW - Demandes de RP
WWW - Fiche de liens

Amuses-toi bien ! ♥

Validation faite par Nikola.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://otomemonogatari.wordpress.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le ténébreux et lumineux Helden Feadras   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le ténébreux et lumineux Helden Feadras
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Imne le Démon Lumineux [Terminer]
» Donjons et dragons : figurines sur plateau lumineux
» Les lieux lugubres renferment de lumineux trésors. [PV Kyrune et Yasmeen]
» Je meurs de faim !! [PV Nuage Lumineux]
» [Réflexion] Cercle Lumineux et Chambre Neant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Verius Academy :: Vie Scolaire :: Inscriptions Scolaires :: Fiches Terminées-
Sauter vers: